Bertrand Tavernier: "ma cinéphilie influence mon travail de réalisateur"

11/10/16 à 11:44 - Mise à jour à 12:02

Source: Focus Vif

Comme Philippe Noiret dans son Horloger de Saint-Paul, Bertrand Tavernier remonte le temps dans un documentaire érudit et passionné, savoureuse madeleine à la subjectivité revendiquée où il se raconte à travers l'histoire du cinéma français.

"C'est un film sur toi qui, tout à coup, devient un film sur nous." Voilà ce que Jean-Paul Rappeneau a écrit à Bertrand Tavernier à propos de son Voyage à travers le cinéma français. On ne saurait guère mieux dire. Dans un élan gourmand de passion cinéphile, le réalisateur lyonnais y raccroche son histoire personnelle à celle du 7e art hexagonal, de Jacques Becker à Claude Sautet, de Jean Renoir à Jean-Pierre Melville, de Marcel Carné à Edmond T. Gréville... Et donne envie de voir et de revoir des dizaines de films. Explications.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires