Barbet Schroeder, l'aventurier

14/06/17 à 15:38 - Mise à jour à 15:38
Du LeVif Focus du 09/06/17

De Général Idi Amin Dada, autoportrait, hallucinant documentaire sur le dictateur ougandais, à La Vierge des tueurs, plongée décapante dans l'enfer de Medellín, un coffret réunit cinq films couvrant 25 ans de la carrière du réalisateur suisse. Passionnant...

Dans le paysage cinématographique contemporain, Barbet Schroeder fait figure d'inclassable. Entamé du côté de la critique, son parcours l'a vu ensuite bifurquer vers la production, avec la création, en 1962, aux côtés d'éric Rohmer, des Films du Losange (société toujours active, et impliquée, tout récemment encore, dans Happy End de Michael Haneke et Rester vertical d'Alain Guiraudie). à quoi, comme nombre de ses camarades des Cahiers, il finira par ajouter la casquette de réalisateur, signant avec More, en 1969, le premier d'une série de longs métrages résolument originaux. Si ses débuts l'associent vaguement au mouvement hippie (après More, il y aura La Vallée, toujours sur une musique de Pink Floyd), Schroeder, en cinéaste-aventurier, se défiera résolument des étiquettes. On le verra ainsi s'exprimer aussi bien sur le terrain du documentaire que sur celui de la fiction et explorer le globe de la France au Japon en passant par l'Afrique, Hollywood et l'Amérique latine, non sans veiller à toujours porter sa caméra en zones troubles. Un postulat vérifié dernièrement avec Le Vénérable W. (lire par ailleurs), documentaire sur un moine bouddhiste birman multipliant les appels à la haine et à l'islamophobie que l'on a pu découvrir au festival de Cannes, et illustré d'abondance par le coffret que lui consacre aujourd'hui Carlotta, judicieusement intitulé: Barbet Schroeder, un regard sur le monde. Cinq films, couvrant une petite trentaine d'années de la carrière du réalisateur suisse, y sont réunis et le confort du spectateur s'y voit régulièrement bousculé, Schroeder n'ayant pas pour habitude de s'embarrasser de faux-fuyants. "Tu y vas franco", constate à juste titre Jean Douchet, interlocuteur privilégié d'une édition qui ajoute à leurs conversations les interventions de spécialistes (thérapeute, éthologue et autres), ainsi qu'un documentaire sur le cinéaste.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires