Un musée iconoclaste pour Bruxelles

23/10/15 à 12:24 - Mise à jour à 12:23

Source: Focus Vif

C'est un projet comme on n'aurait même pas osé en rêver. Une sorte d'ovni culturel en marge des institutions et des savoirs constitués. En mars 2016, le MIMA sera inauguré dans la capitale.

Un musée iconoclaste pour Bruxelles

"MIMA" pour Millenium Iconoclast Museum of Art. © DR

"MIMA" pour Millenium Iconoclast Museum of Art. Son objet? Proposer à un large public une "histoire de la culture 2.0", étant entendue comme énergie, apparue à l'ère d'Internet, ayant "brisé les codes traditionnels de l'art contemporain pour explorer de nouveaux univers et établir des rapports différents avec la société civile". Derrière cette initiative, quatre personnes, ou plutôt deux couples: Florence et Michel de Launoit -acteurs culturels s'inscrivant dans une lignée de mécènes- ainsi qu'Alice van den Abeele et Raphaël Cruyt, galeristes réputés pour défendre une approche décloisonnée de l'art à travers leur espace du downtown bruxellois A.L.I.C.E.

Raphaël Cruyt explique: "L'ambition du lieu sera de s'appuyer sur les nouveaux schémas de partage pour rallier une communauté autour de pratiques artistiques transversales qui mêlent aussi bien musiques alternatives, graphismes, sports extrêmes, cinéma indépendant, arts plastiques, performances, tatouages, arts urbains... Autant de domaines considérés comme des "sous-cultures" abordés à travers certains artistes non reconnus par l'establishment culturel mais ayant atteint une visibilité et une influence significative au sein de la société." La vision de la création artistique proposée par le MIMA promet d'être "politiquement et socialement engagée".

Pour preuve, le futur musée occupera un lieu emblématique à Bruxelles: les anciennes brasseries Bellevue, face au Canal, sur la commune de Molenbeek. L'endroit répond en cela au Plan Canal qui a pour objectif d'améliorer la qualité de vie sur ce territoire. Au total, le MIMA fera valoir une superficie de 1000 mètres carrés articulés en huit salles d'exposition, un espace polyvalent, un shop et un restaurant. En attendant que le voile se lève sur cette excitante nouvelle, les initiateurs du projet promettent déjà une exposition inaugurale, City Lights, rassemblant Maya Hayuk, Swoon, Momo et le duo Faile. Autant de signatures qui incarnent à la perfection cet esprit 2.0, à la fois émergent et interconnecté.

MIMA, 33, QUAI DU HAINAUT, À 1080 BRUXELLES. www.mimamuseum.eu

En savoir plus sur:

Nos partenaires