Night Vision: 25 ans de clubbing made in Belgium (photos)

19/09/13 à 15:24 - Mise à jour à 15:50

À Anvers, dès le 21 septembre, l'exposition photo Night Vision de Red Bull Elektropedia retrace 25 ans de fêtes et de clubbing made in Belgium. Petit avant-goût en exclusivité.

Cela doit être un problème à l'origine. Si le rock a très vite su se construire une iconographie, les musiques électroniques ont toujours semblé avoir du mal avec la photo. La faute à l'anonymat revendiqué des pionniers techno? A la clandestinité des rave parties? Ou s'agit-il simplement du signe d'un manque de reconnaissance? L'exposition qui s'ouvre fin septembre au DE Studio risque de valoir en tout cas le coup d'oeil. Derrière l'événement, on retrouve Red Bull Elektropedia, la plateforme en ligne consacrée à la musique électronique en Belgique (et lancée par la boisson énergisante qui vous donne des ailes). Elle a rassemblé le travail de 4 photographes, qui ont collectionné les clichés noctambules, depuis plus de 25 ans pour certains.

Thierry van Dort (1974) est sorti en 1998 de l'Académie royale des Beaux-Arts de Gand avant de plonger dans le monde de la nuit. Il a notamment passé pas mal de temps au Culture Club (les soirées Belmondo, Eskimo...).

Après ses études, Benoît Meeus (1974) a lui développé une passion pour la lumière et les jeux d'ombres, "deux éléments qui se sont retrouvés plus tard dans ses photos très contrastées de nightclubs", dixit Elektropedia.

Frédéric Leemans (1966) est un peu le vétéran de la bande, dirigeant régulièrement son objectif vers la piste de danse.

Enfin, Dieter De Lathauwer (1978) a débuté sa carrière comme photographe de documentaires. Il a déjà exposé au FotoMuseum et à la 44 Gallery. L'année passée, il a remporté le Bozar Photography Award. Sa série Dancingland capture les façades des clubs, "déglamourisés", pris en plein jour.

A LOOK AT 25 YEARS OF BELGIAN NIGHTLIFE, DU 21/09 AU 06/10, AU DE STUDIO, ANVERS. www.destudio.com

Laurent Hoebrechts

Nos partenaires