Gaël Turine, portraits d'une collection

08/06/12 à 12:24 - Mise à jour à 12:23

Belle rencontre que celle de Carine Fol, la directrice d'Art & Marges Musée, et du photographe Gaël Turine qui a marqué les esprits avec sa série Voodoo.

Gaël Turine, portraits d'une collection

© Gaël Turine

Gaël Turine, Art & Marges Musée, 312-314, rue Haute, à 1000 Bruxelles. Du 15/06 au 07/10. ****
www.artetmarges.be

Belle rencontre que celle de Carine Fol, la directrice d'Art & Marges Musée, et du photographe Gaël Turine qui a marqué les esprits avec sa série Voodoo. Cette rencontre débouche aujourd'hui, après presque deux années de prises de vue, sur une exposition qui entend mettre à jour "le lien étroit qui unit l'oeuvre à l'artiste" en matière d'art outsider. "L'idée était de particulariser, de singulariser, de mettre des visages sur ce courant de création", explique Gaël Turine. Pour ce faire, le photographe a arpenté toute la Belgique à la rencontre d'une vingtaine d'artistes en marge au sein de leurs "ateliers". Avec pour résultat une exposition présentant les portraits en regard des oeuvres qui leur correspondent.

"Carine Fol et moi avons travaillé de concert, elle a été la caution scientifique de ce projet, entre autres en se chargeant d'établir une liste représentative des contours du mouvement en tenant compte à la fois des personnalités, des troubles, des institutions -ou de leur absence dans quelques cas- et des disciplines abordées." Même si une partie du projet a été amputée -au départ, il était question de donner également à voir des images des différents artistes dans leur vie quotidienne-, Portraits d'une collection permet de mieux appréhender un champ artistique perçu comme déroutant. Turine lui-même témoigne de la difficulté de pousser la porte d'un univers parfois impénétrable. "Pour certains portraits, il m'a fallu demander l'aval des animateurs d'atelier, j'étais incapable de savoir seul si j'étais dans le vrai." Ce qui est sûr, en revanche, c'est qu'au bout du compte ressort la "liberté totale" propre à l'art outsider, expression la plus pure d'une démarche artistique. Sans toutefois oublier, comme le souligne le membre de l'agence Vu, "l'importance extrême d'un travail de l'ombre: celui du personnel des institutions qui entoure, soutient et donne une voix à cette création".

Michel Verlinden

Nos partenaires