Bilan 2021 du streaming en Belgique: des scores prometteurs pour les petites plateformes

Netflix, Amazon Prime et Disney+ se disputent les premières places du podium, tandis que les plus petites plateformes de streaming montent en puissance. Analyse, graphiques à l’appui.

Le moteur de recherche de streaming légal JustWatch a publié les chiffres 2021 du streaming en Belgique. Sans grande surprise, c’est le géant Netflix qui possède plus d’un tiers des parts de marché (34%), suivi de près par Prime Vidéo (24%) et le plus récent Disney+ (21%).

Apple TV+ s’en sort avec 7% des parts de marché, là où BE tv n’en possède que 3%. Le reste se partage entre les autres plateformes de streaming moins connues comme RakutenTV, Auvio, VRT nu ou encore Sooner.

Répartition des parts de marché du streaming en 2021 pour la Belgique
Répartition des parts de marché du streaming en 2021 pour la Belgique© JustWatch

L’observation de l’évolution des parts de marché, sur la même année, est aussi très intéressante. Celles de BE tv sont en chute libre, mais Netflix, Prime Video et Apple TV+ ont aussi perdu de leur superbe, même si le constat est moins alarmant pour ces dernières. Cette perte de parts de marché s’est faite au profit de Disney+, qui en un an et demi a effectué un véritable tour de force en se plaçant à la 3e place des plateformes les plus streamées en 2021. Même si la croissance de Disney+ a été freinée au cours de l’année, elle pourrait bientôt prendre la place de Prime sur le podium.

Évolution des parts de marché du streaming en 2021 pour la Belgique
Évolution des parts de marché du streaming en 2021 pour la Belgique© JustWatch

Les autres plateformes de streaming se portent aussi très bien. 2021 a été une excellente année puisqu’elles ont réussi à augmenter considérablement leurs parts de marché. Cette croissance est à saluer puisqu’elle signifie une baisse de pouvoir des géants du streaming et représente donc un frein à l’uniformisation des contenus de divertissement audiovisuel en ligne.

La santé du streaming en Belgique est au beau fixe, mais on ne peut pas en dire autant des salles de projection. Le streaming est-il en train de remplacer les cinémas ou les cinéphiles vont-ils petit à petit reprendre le chemin des salles obscures?

Guillaume Picalausa

Partner Content