Ça y est, on y est! C'est demain ou presque. Le 3 novembre sera élu le prochain président des États-Unis. Martin Weill, qui avait suivi l'élection de Trump pour Quotidien, l'émission de Yann Barthès, plonge cette f...

Ça y est, on y est! C'est demain ou presque. Le 3 novembre sera élu le prochain président des États-Unis. Martin Weill, qui avait suivi l'élection de Trump pour Quotidien, l'émission de Yann Barthès, plonge cette fois à son propre compte dans la campagne trumpiste et part sur les routes américaines à la rencontre de ses partisans. Weill suit des profs texans qui apprennent à tirer et à gérer une attaque dans leur classe (Donald a sorti sa rhétorique pro-armes après chaque tuerie de masse). Il visite une gigantesque fac évangélique où 85% des étudiants avaient voté pour Trump il y a quatre ans (il est le premier président américain à avoir participé à une marche anti-avortement). Il questionne un de ses électeurs noirs, petit-fils d'une Black Panther, en Caroline du Nord et tape la discute avec des citoyens, vétérans de l'armée pour la plupart, qui jouent les garde- frontières et traquent les clandestins sur leur temps libre. Une promenade à la Martin Weill dans l'Amérique qui fait peur...