À 35 kilomètres de Luxembourg-Ville, la centrale nucléaire française de Cattenom, mise en service en 1986 pour une durée de 30 ans, est au centre d'un différend entre le Grand-Duché et la France, sourde aux demandes de fer...

À 35 kilomètres de Luxembourg-Ville, la centrale nucléaire française de Cattenom, mise en service en 1986 pour une durée de 30 ans, est au centre d'un différend entre le Grand-Duché et la France, sourde aux demandes de fermeture de cette épée de Damoclès. Un accident type Fukushima ou Tchernobyl rayerait purement et simplement le Luxembourg de la carte. Avec quelles conséquences? Le réalisateur Julien Becker tente avec ce docu-fiction ambitieux de questionner les répercussions d'un tel scénario catastrophe sur la population, la politique, l'environnement, l'économie, la finance, la culture, la langue... Autour d'une fiction qui examine comment des personnages forcés d'évacuer tentent de reconstruire le sens et les responsabilités du drame, Becker emboîte une discussion sous forme de colloque numérique entre politiciens, physiciens, financiers, pompiers, experts culturels et scientifiques, etc. Un dispositif un peu conceptuel qui n'empêche pas un propos passionnant, exhaustif, et particulièrement questionnant.