Tout sur cinéma belge

Grace de Monaco d'Olivier Dahan ouvrira, mercredi prochain, le 67e festival de Cannes. Le cinéma belge y sera bien représenté, avec les sélections de Deux jours, une nuit des frères Dardenne en compétition, et de Alleluia de Fabrice du Welz à la Quinzaine.

Alors qu'on apprenait mardi que Michel Gondry et les acteurs Tony Leung et Christoph Waltz feraient partie du jury du 64e festival de Berlin, sous la présidence du producteur américain James Schamus, focus sur la présence belge à la prestigieuse Berlinale qui aura lieu du 6 au 16 février prochain.

Il y a eu, dans les années 90, la nouvelle vague des cinéastes francophones de Belgique. Aujourd'hui, le paysage cinématographique flamand connait un fameux coup de jeune accompagné d'une grande reconnaissance internationale.

C'est une série documentaire d'un genre inédit que propose La Trois chaque soir depuis lundi, puisque sous le label Big Memory sont présentés les portraits de 170 cinéastes belges se racontant face à la caméra de l'un d'eux, Richard Olivier.

A l'occasion de la sortie de Rien à déclarer où quatre comédiens belges se donnent la réplique, L'Express.fr a pointé une série d'acteurs made in Belgium qui font les belles heures du cinéma. Galerie, commentaires inclus.