Aussi calme, doux et posé à la ville qu'il est nerveux et agité à la scène, lorsqu'il emmène de sa dégaine et de sa voix david-byrniennes aux concerts enflammés de Ought, Tim Darcy est un garçon brillant. Curieux, cultivé, passionné, poli et propre sur lui, le grand échalas bâti comme un câble de frein a même des allures de gendre idéal. Saturday Night, son premier album solo, l'Américain en exil à Montréal l'a notamment dédié à sa maman, "sa Jeanne d'Arc, son héroïne": Jean Darcy.
...