Certes, il y a un gros travail de post-production, quelques effets spéciaux (dont les incrustations de la chanteuse), et surtout beaucoup de préparation en amont. Mais la performance n'en est pas moins aussi bluffante qu'esthétique: le clip du groupe marseillais, qui dure 3 minutes 30, n'aura nécessité que 5 secondes d'"action".

Au total, ce ne sont pas moins de 80 personnes qui ont été mobilisées sur le plateau d'une longueur de 80 mètres. Le tout a été filmé à 1000 images par seconde dans une voiture roulant à 50 km/h: le slow motion fera le reste pour donner vie à cette "fresque vivante et onirique".

Pour ceux qui douteraient de l'exploit technique (on en a fait partie, on avoue), Siska a publié la vidéo du tournage sur Facebook, sans doute le making of le plus court de l'histoire, lui aussi.