Pas de surprise du côté de chez Romano Nervoso. Sur son troisième album, le gang louviérois emmené par le fort en gueule Giacomo Panarisi rend à nouveau hommage à ses héros punk et garage (Damned, MC5, Saints...) avec dix morceaux rentre-dedans, directs et sans fioritures. C'est Pelle Gunnerfeldt, le gars derrière le son des Hives, qui a produit I don't trust anybody who doesn't like rock'n'roll, et son influence a infusé jusque dans l'écriture des morceaux qui n'ont jamais sonné aussi... Hives. Qu'importe, le disque est à prendre tel qu'il est: un plaisir coupable et régressif où la niaque prime sur l'originalité.

Ci-dessous, on écoute en avant-première American Dream, titre qui ouvre l'album qui paraîtra ce vendredi chez Mottow Soundz (La Muerte, Moaning Cities...).

Le clip de Rather Kill A Man:

Pas de surprise du côté de chez Romano Nervoso. Sur son troisième album, le gang louviérois emmené par le fort en gueule Giacomo Panarisi rend à nouveau hommage à ses héros punk et garage (Damned, MC5, Saints...) avec dix morceaux rentre-dedans, directs et sans fioritures. C'est Pelle Gunnerfeldt, le gars derrière le son des Hives, qui a produit I don't trust anybody who doesn't like rock'n'roll, et son influence a infusé jusque dans l'écriture des morceaux qui n'ont jamais sonné aussi... Hives. Qu'importe, le disque est à prendre tel qu'il est: un plaisir coupable et régressif où la niaque prime sur l'originalité.Ci-dessous, on écoute en avant-première American Dream, titre qui ouvre l'album qui paraîtra ce vendredi chez Mottow Soundz (La Muerte, Moaning Cities...).Le clip de Rather Kill A Man: