Les dix-huit pages, qui comprennent des notes écrites à la main et d'autres dactylographiées, étaient estimées entre 1 et 1,5 million de dollars, a précisé la maison d'enchères.

Le chanteur américain souhaitait rendre son manuscrit public afin que les gens comprennent la vraie signification de sa chanson qui a été numéro un aux Etats-Unis, a été désignée "Chanson du siècle" et fait référence à des événements marquants.

"J'ai essayé de capturer dans les mots et la musique une photographie indescriptible de l'Amérique", a-t-il expliqué dans le catalogue de la vente.

Dans les paroles "The day the music died" (le jour où la musique est morte), il a expliqué faire référence à la mort de Buddy Holly, Ritchie Valens et The Big Bopper dans le crash d'un petit avion le 3 février 1959.

Les dix-huit pages, qui comprennent des notes écrites à la main et d'autres dactylographiées, étaient estimées entre 1 et 1,5 million de dollars, a précisé la maison d'enchères. Le chanteur américain souhaitait rendre son manuscrit public afin que les gens comprennent la vraie signification de sa chanson qui a été numéro un aux Etats-Unis, a été désignée "Chanson du siècle" et fait référence à des événements marquants."J'ai essayé de capturer dans les mots et la musique une photographie indescriptible de l'Amérique", a-t-il expliqué dans le catalogue de la vente. Dans les paroles "The day the music died" (le jour où la musique est morte), il a expliqué faire référence à la mort de Buddy Holly, Ritchie Valens et The Big Bopper dans le crash d'un petit avion le 3 février 1959.