Une chicane, deux grilles métalliques sous une travée voûtée... L'entrée de la piétonnière et pittoresque rue Roture est à la fois étrange, étroite et discrète. Selon la légende, ce que les Liégeois appellent "la cage aux lions" a été dessiné après un accident mortel qui vit au début du XXe siècle un garçonnet se faire renverser par un tram. Peuplée de bars et de restaurants, la rue Roture est un haut lieu de la vie nocturne, culturelle et artistique en Outremeuse. Le numéro 13 en est la preuve à lui tout seul. D'abord, au 13, ouverture en janvier 1977, il y a le Cirque Divers: cabaret-théâtre-galerie, quartier général bouillonnant de l'alternatif et de l'avant-garde où l'on croise à l'occasion Roland Topor, Glen Baxter ou Laurie Anderson. Après il y aura Le Tipi. Puis le Live Club, dont l'enseigne trône toujours, lors de notre visite, au-dessus de la porte d'entrée.
...