Cet après-midi-là, le long des quais d'Amsterdam, le froid est aussi piquant que la lumière est tranchante. Un vrai soleil d'hiver. Dave Longstreth est arrivé en ville un peu plus tôt. Avec une heure de retard sur l'horaire et un début de grippe. Il est assis dans le lumineux salon-bibliothèque de l'hôtel. Devant lui, un plateau-repas avalé au débotté, histoire de rattraper le -conséquent- planning d'interviews de la journée. Installé en plein soleil, il s'excuse: "Ça ne vous embête pas si je décale un peu le fauteuil?"
...