DAN DEACON , "AMERICA" , DISTRIBUÉ PAR DOMINO. ***

ELECTRONIQUE | Le chanteur et bidouilleur cinglé de Baltimore, qui a fréquenté le conservatoire, fait des études d'électro acoustique et de "computer music composition" (ça ne s'invente pas), est un peu le Brian Wilson du dancefloor. A la fois sombre et lumineux, âpre et beau, mélodique et bruitiste, America est le genre de disque pour lever les bras en l'air dans une cave moite à 5 heures du mat. Trépidant et extatique. (J.B.)


LE 24/09 AU BOTANIQUE (ROTONDE).