Long de 400 mètres, le porte-conteneur Ever Given a dévié la semaine dernière de sa trajectoire, dans un canal de Suez large de 300 mètres. Résultat, la proue du bateau s'est retrouvée bien enfoncée dans la berge et pendant presque une semaine, le canal s'est retrouvé impraticable au trafic fluvial. Plusieurs centaines d'autres embarcations, qui devaient passer par le même itinéraire, ont donc été confrontées à un choix: stagner en attendant que le navire malheureux soit remis à flot, ou bien contourner par le cap de Bonne-Espérance (détour qui se compte en semaines et dont le coût s'élèverait à 300.000 euros de carburant).

Mais où entrent en jeu les PS5 dans ce joyeux branle-bas de combat? Tous les amateurs de la console le savent: se la procurer est un calvaire. En effet, leçon de marketing ou conséquences des razzias des scalpers (pratique consistant à acheter en masse un produit pour créer la pénurie, et le revendre au prix fort, actuellement certaines consoles se sont vendues à plus de 1000$, essentiellement sur des sites de revente illégaux) mais à l'heure actuelle, les stocks physiques et numériques ont été fournis au compte-gouttes et très rapidement épuisés par les consommateurs.

Le problème de production est bien réel et valable aussi pour les consoles Xbox, d'ailleurs. Mais la crise du canal de Suez aggrave encore la situation. En effet, plusieurs bateaux contenaient des matériaux essentiels pour certaines lignes de production. D'autres bateaux contenaient même certains stocks de consoles terminées destinées à l'Asie. Business Insider estime que les consoles qui devaient être livrées en Europe pour les mois d'avril et de mai ne seront pas commercialisées dans les temps.

Crise sanitaire, télétravail obligatoire, crise des puces électroniques qui secoue le secteur du numérique depuis plusieurs mois, crise sanitaire et maintenant une semaine de coupure des lignes d'approvisionnement à cause de l'Ever Given, les gamers qui n'en sont pas encore dotés ne sont pas près de passer à la console Next Gen.

Charles Christiaens

Long de 400 mètres, le porte-conteneur Ever Given a dévié la semaine dernière de sa trajectoire, dans un canal de Suez large de 300 mètres. Résultat, la proue du bateau s'est retrouvée bien enfoncée dans la berge et pendant presque une semaine, le canal s'est retrouvé impraticable au trafic fluvial. Plusieurs centaines d'autres embarcations, qui devaient passer par le même itinéraire, ont donc été confrontées à un choix: stagner en attendant que le navire malheureux soit remis à flot, ou bien contourner par le cap de Bonne-Espérance (détour qui se compte en semaines et dont le coût s'élèverait à 300.000 euros de carburant).Mais où entrent en jeu les PS5 dans ce joyeux branle-bas de combat? Tous les amateurs de la console le savent: se la procurer est un calvaire. En effet, leçon de marketing ou conséquences des razzias des scalpers (pratique consistant à acheter en masse un produit pour créer la pénurie, et le revendre au prix fort, actuellement certaines consoles se sont vendues à plus de 1000$, essentiellement sur des sites de revente illégaux) mais à l'heure actuelle, les stocks physiques et numériques ont été fournis au compte-gouttes et très rapidement épuisés par les consommateurs. Le problème de production est bien réel et valable aussi pour les consoles Xbox, d'ailleurs. Mais la crise du canal de Suez aggrave encore la situation. En effet, plusieurs bateaux contenaient des matériaux essentiels pour certaines lignes de production. D'autres bateaux contenaient même certains stocks de consoles terminées destinées à l'Asie. Business Insider estime que les consoles qui devaient être livrées en Europe pour les mois d'avril et de mai ne seront pas commercialisées dans les temps. Crise sanitaire, télétravail obligatoire, crise des puces électroniques qui secoue le secteur du numérique depuis plusieurs mois, crise sanitaire et maintenant une semaine de coupure des lignes d'approvisionnement à cause de l'Ever Given, les gamers qui n'en sont pas encore dotés ne sont pas près de passer à la console Next Gen. Charles Christiaens