"Working Men's Club"

T'aimes le rock qui fait danser? Tu regrettes les Happy Mondays et tu aurais voulu connaître les joies de l'Haçienda? Working Men's Club est fait p...

T'aimes le rock qui fait danser? Tu regrettes les Happy Mondays et tu aurais voulu connaître les joies de l'Haçienda? Working Men's Club est fait pour toi. Le groupe du nord de l'Angleterre signe un premier album qui a le sens du dancefloor et des fourmis mancuniennes dans les jambes. Un peu de Primal Scream par-ci ( Be My Guest), de Joy Division/New Order par-là ( Cook A Coffee)... À base de guitares et de claviers offensifs, Sydney Minsky-Sargeant (à peine 20 ans) et ses potes (dont une membre de The Moonlandingz) jouent avec la synth pop, le post punk, la new wave, l'acid house et la techno de Detroit pour faire remuer du popotin et suer ses toxines. Le Working Men's Club est ouvert à tous...