"V."

" Peace", réclame, de deux doigts écartés, la pochette colorée du nouvel album Wooden Shjips. Ripley Johnson (Moon Duo) sort de sa barbe magique ce ...

" Peace", réclame, de deux doigts écartés, la pochette colorée du nouvel album Wooden Shjips. Ripley Johnson (Moon Duo) sort de sa barbe magique ce qu'il avait prévu être un disque d'été. Toujours jammesque et fumant, le gang californien reste dans le rock de l'espace, le psychédélisme des sous-sols. Et le lancinant Staring At the Sun fixe moins le soleil qu'il ne lorgne du côté des Spacemen 3 ou d'un Velvet Underground. Mais, nourri par le contexte politique déprimant et la catastrophe naturelle qui a ébranlé sa conception (des feux de forêt sur le pas de sa porte à Portland), V. est en quelque sorte leur antidote. Un disque plus léger, quasi pop, qui cueille des fleurs dans les ordures.