Le jeune Matthew a seize piges lorsqu'il quitte son Queens natal avec sa maman pour Manhattan où un luxe insolent côtoie une saleté innommable. C'est là qu'il tombe raide dingue de Veronica. Histoire de gagner quelques dollars pour assurer son autonomie financière, Matthew livre aussi ...

Le jeune Matthew a seize piges lorsqu'il quitte son Queens natal avec sa maman pour Manhattan où un luxe insolent côtoie une saleté innommable. C'est là qu'il tombe raide dingue de Veronica. Histoire de gagner quelques dollars pour assurer son autonomie financière, Matthew livre aussi des repas pour un diner du quartier. Lorsqu'il débarque à l'appartement 8A, le jeune homme entend le ronronnement d'une guitare électrique. À sa grande surprise, le lecteur découvre que ses occupants sont Lou Reed et sa compagne Rachel. Pour son premier roman, Michael Imperioli ( lire son portrait page 4), comédien (Christopher Moltisanti de la série The Sopranos) et scénariste ( Summer of Sam de Spike Lee), nous plonge dans le New York extatique et destroy du milieu des années 70 avec une plume vive, survoltée, drôle, touchante et inspirée. À l'image du récent Prix Médicis Yannick Haenel, qui donnait vie à Michael Cimino dans Tiens ferme ta couronne, Imperioli ressuscite la figure de proue du Velvet Underground avec qui son héros va découvrir "la vie". Roman initiatique , love story, lettre d'amour à Lou Reed et New York, Wild Side rappelle par certains aspects Nick Tosches ou le Hubert Selby Jr. de Last Exit to Brooklyn. Voire un croisement improbable entre Candide de Voltaire et After Hours de Scorsese. Bonne pioche!