Jusqu'au 26/09

Quels sont aujourd'hui les contours, même vastes et flous, de la bande dessinée belge contemporaine? Pour s'en faire une petite idée, le CBBD a créé l'exposition United Comics of Belgium, première du genre, qui montre le travail sur les deux dernières...

Quels sont aujourd'hui les contours, même vastes et flous, de la bande dessinée belge contemporaine? Pour s'en faire une petite idée, le CBBD a créé l'exposition United Comics of Belgium, première du genre, qui montre le travail sur les deux dernières années de pas moins de 27 auteurs belges, de tous les horizons, et à parts presque égales, hommes, femmes, jeunes, vieux, mi-vieux, francophones et Flamands. On y croise donc un mélange qui s'annonçait un peu foutraque mais qui se révèle en réalité très vivifiant, plein d'énergie et effectivement représentatif de la BD belge d'aujourd'hui, dans toute sa diversité. On passe ainsi des planches de Hermann aux originaux de Max de Radiguès, des très grands formats de Romain Renard aux broderies d'élodie Shanta, et du classicisme d'un Olivier Grenson aux altérités d'une Aurélie William Levaux, avec quelques découvertes à la clé, dont la pionnière Jean-Claire Lacroix, qui revient à la BD avec son impressionnant projet Banal Canal. Une exposition qui répond, tout comme le retour d'une revue trimestrielle, Le Dessableur, au besoin d'aérer et de rafraîchir l'institution, mais qui n'aura de sens que si elle se répète à intervalles réguliers.