Le genre du thriller psychologique à résonances paranoïaques a rarement suscité plus d'enthousiasme et d'inspiration chez un cinéaste que chez Roman Polanski! Le réalisateur s'y est illustré avec Le Couteau dans l'eau, Répuls...

Le genre du thriller psychologique à résonances paranoïaques a rarement suscité plus d'enthousiasme et d'inspiration chez un cinéaste que chez Roman Polanski! Le réalisateur s'y est illustré avec Le Couteau dans l'eau, Répulsion, Cul-de-sac, Rosemary's Baby et Le Locataire avant de nous offrir, sur le tard, l'excellente surprise de The Ghost Writer. Il a 77 ans quand il tourne cette histoire où un jeune journaliste et écrivain joué par Ewan McGregor est engagé pour servir de nègre littéraire ("ghost writer" en anglais) à un homme politique fameux, auquel il prêtera discrètement sa plume pour son autobiographie. Campé par l'ex-interprète de James Bond, Pierce Brosnan, celui qui fut Premier ministre du Royaume-Uni affiche des idées bien différentes de celles du héros, mais la paye est bonne et vient à point. D'autres éléments vont entraîner l'écrivain de plus en plus profondément dans ce qui pourrait bien être un piège, un piège fatal... On sent Polanski jubiler derrière la caméra. Son exercice de style est un brillant régal.