Il faut parfois savoir s'arrêter à temps. Personnages apathiques qui multiplient les moues boudeuses, recours à une collection absurdement démesurée de pop songs afin de maquiller l'absence totale de scénario, situations de western moderne étirées jusqu'au bout de l'ennui, voix off qui brasse du vide... Tout, dans cette deuxième saison de The End of the F***ing World, sent le réchauffé, le vain et l'inutile. Aux amateurs de road trip échevelé à l'humour adolescent noir et méchant sur fond de rock'n'roll bien graisseux, on ne saurait trop recommander de se pencher plutôt sur la série Wayne, lancée il y a quelques mois de cela sur YouTube Premium.

Une série Channel 4 créée par Charlie Covell. Avec Alex Lawther, Jessica Barden, Naomi Ackie. Disponible sur Netflix.

4