Néjib s'attaque, avec cette ambitieuse nouvelle série, à l'émergence de la peinture moderne en France. Au travers des impressionnistes, il imagine un cousin et une cousine à Edgar Degas, Scottie et Swan, débarquant de New York à Paris en 1859 dans le but officiel de s'inscrir...

Néjib s'attaque, avec cette ambitieuse nouvelle série, à l'émergence de la peinture moderne en France. Au travers des impressionnistes, il imagine un cousin et une cousine à Edgar Degas, Scottie et Swan, débarquant de New York à Paris en 1859 dans le but officiel de s'inscrire aux Beaux-Arts. Scottie y parvient non sans mal. Malheureusement pour Swan, la véritable artiste de la fratrie, la peinture à cette époque " est une affaire d'hommes" et les portes de l'institution parisienne lui sont totalement fermées. Grâce à Degas, ils seront malgré tout introduits dans le milieu, notamment auprès de Manet. Mais la raison officielle de leur venue en France est tout autre: ayant découvert les penchants inavouables de son fils Scottie, leur père a décidé de l'éloigner de la Grosse Pomme avec sa soeur comme chaperon. Néjib a les défauts de ses qualités. C'est-à-dire qu'il refuse tout didactisme, ne nous livrant les clefs de l'Histoire de l'art qu'à travers l'intrigue un peu faiblarde qui anime le frère et la soeur. En revanche, les lecteurs au fait de cette période passionnante apprécieront le traitement tout en nuances qu'en fait l'auteur, abordant en filigrane divers sujets comme la lutte des modernes et des "pompiers", la misogynie dans le milieu des artistes, l'apparition de la photographie et le Graal: le prix de Rome.