Paloma Dawkins séduit le milieu de l' art gaming. Obsédée par la communication gestuelle sur le génial Palmystery, l'illustratrice psyché créait ...

Paloma Dawkins séduit le milieu de l' art gaming. Obsédée par la communication gestuelle sur le génial Palmystery, l'illustratrice psyché créait récemment un jeu pour le Victoria & Albert Museum de Londres. Sa passion pour les plantes et les créatures en mutation se ressent à nouveau dans Songs of the Lost. Vu à la première personne, ce walking simulator demande de trouver l'entrée d'Apocabliss, un étrange univers en ligne. Des dizaines d'animations 2D dessinées à la main tapissent cette odyssée. Des escaliers se construisent sous nos pas. Mais le propos du jeu, très vague, trébuche. Dommage.