À l'évocation des années 70 ou 80, tout amateur de cocktail digne de ce nom ne peut s'empêcher de froncer le nez. La raison en est simple: il s'agit de l'âge des ténèbres de l'art du mélange -celui du triomphe des jus de fruits à base de concentré, des alcools industriels et de l'amnésie à l'égard de la tradition. Ce sont ces années-là qui ont produit le Golden Cadillac, le Tequila Sunrise ou le Harvey Wallbanger, entre mille breuvages flamboyants dont la seule vertu était de saouler si fort qu'avec un peu de chance, le lendemain, on pouvait avoir oublié les avoir bus. Du point de vue de son pedigree généalogique, le Cosmopolitan appartient au même groupe: découlant d'une recette inventée à l'époque afin de promouvoir une marque désireuse de vendre davantage de ses produits (il s'agissait du fabricant de jus de canneberge Ocean Spray), c'est un drink aussi doux que coloré -et dont la base de vodka permet de s'assurer qu'aucun goût d'alcool ne risque d'y apparaître. Son succès sera colossal -mais jamais autant que dans les années 90, lorsque, revu et corrigé, il devint progressivement le cocktail préféré des différentes protagonistes de Sex and the City. Aussi facile à boire que puissant en alcool, le Cosmopolitan est en effet l'excuse parfaite pour se déchirer la tête tout en donnant l'impression de siroter de la grenadine -et en satisfaisant le drogué de sucre qui se cache au coeur de chaque être humain. Dans la série, il revient à Samantha Jones (Kim Cattrall) d'avoir la première commandé un "Cosmo", un peu comme on commanderait une simple friandise, à l'instar des hommes dont elle semble avoir des difficultés à se passer. Décadence et addiction: toute la fin du siècle dernier dans un verre à Martini.

La recette du Cosmopolitan

- 45 ml de vodka au citron

- 15 de ml triple sec

- 15 ml de jus de citron vert

- 30 ml de jus de canneberge sucré

- 1 zeste de citron

Verser tous les ingrédients dans un shaker rempli de glaçons aux deux tiers. Secouer pendant 15 secondes et filtrer dans une coupette rafraîchie. Garnir du zeste de citron.