À l'évocation des années 70 ou 80, tout amateur de cocktail digne de ce nom ne peut s'empêcher de froncer le nez. La raison en est simple: il s'agit de l'âge des ténèbres de l'art du mélange -celui du triomphe des jus de fruits à base de concentré, des alcools industriels et de l'amnésie à l'égard de la tradition. Ce sont ces années-là qui ont produit le Golden Cadillac, le Tequila Sunrise ou le Harvey Wa...