Raowl, " sauveur de princesses et gros dégommeur de trolls", est de retour aux affaires, cette fois aux côtés de Peau d'âne (dans le premier tome paru il y a un peu plus d'un an, c'était avec la Princesse des Neiges, qui finissait gelée, c'est malin), pour à nouveau affronter mille dangers plus rigolos que vraiment dange...

Raowl, " sauveur de princesses et gros dégommeur de trolls", est de retour aux affaires, cette fois aux côtés de Peau d'âne (dans le premier tome paru il y a un peu plus d'un an, c'était avec la Princesse des Neiges, qui finissait gelée, c'est malin), pour à nouveau affronter mille dangers plus rigolos que vraiment dangereux les uns que les autres. Pour le reste, Tebo ne change pas une formule qu'il pourrait répéter longtemps, vu le succès de cette série, déjà star dans le magazine Spirou, et le talent décomplexé qu'il y met. À chaque album, il s'empare d'une princesse bien connue, la rend badass (et dans ce cas-ci un peu cracra et puante, avec des arômes de truite), la couvre de bons mots, et la fourre dans les pattes de son Raowl, mi-humain un peu bête, mi-bête pleine d'humanité, qui ne sait trop qu'en faire! Pour ensuite les faire courir, bondir, batailler et péter (beaucoup) pendant plus de 70 pages remplies de trolls, de monstres tricéphales ou de marâtres bien trop hygiénistes pour cette souillon de Peau d'âne. Bref, on est ici surtout pour se détendre et se marrer, même si au passage, Tebo rafraîchit de main de maître les contes patriarcaux remplis de mâles alpha et de jeunes filles fragiles. Et le pire, c'est que ça marche, tant pour les plus jeunes qui s'amusent comme des petits fous en lisant cette série pleine de vie et de prouts, que pour les plus âgés, capables d'apprécier à la fois le graphisme virevoltant de l'auteur (ses pleines pages ou doubles pages sont superbes d'énergie) et lesdites blagues de prout. Il n'y a pas d'âge pour ça.