"C'est le mois d'avril, on ne peut plus s'approcher des autres à cause d'un virus", commence la voix off. Confinée comme tout un chacun, Alice Rohrwacher, ...

"C'est le mois d'avril, on ne peut plus s'approcher des autres à cause d'un virus", commence la voix off. Confinée comme tout un chacun, Alice Rohrwacher, la réalisatrice du magnifique Lazzaro Felice, a choisi de partir à la rencontre de ses voisins de la campagne transalpine à travers l'objectif zoom d'une vieille caméra 16mm et un reste de pellicule périmée déniché chez elle. Il en résulte une petite merveille de simplicité généreuse, les huit minutes de ce film à découvrir sur Mubi tenant tout à la fois de la bulle céleste et du conte bucolique et philosophique, bercés de la douceur de son timbre et de la lumière du soleil italien. Un pur moment de magie, n'étant pas sans évoquer le cinéma d'une Agnès Varda.