"SPECTRE: Machines of Loving Grace"

Des débuts au sein de TTC aux BO des films de Céline Sciamma, la trajectoire de Para One a rarement suivi une ligne droite. Il le prouve à no...

Des débuts au sein de TTC aux BO des films de Céline Sciamma, la trajectoire de Para One a rarement suivi une ligne droite. Il le prouve à nouveau avec le premier volet de ce qui est présenté comme une trilogie, intitulée SPECTRE. Contemplatif, le trip est régulièrement surprenant. Sur Shin Sekai, le choeur du Mystère des voix bulgares rencontre des percussions enregistrées sur l'île de Sado au Japon, tandis qu' Atlantique utilise des percussions balinaises pour créer une syncope à la Steve Reich. À l'instar également d' Alpes, qui sonne comme la suite du Protection de Massive Attack, Para One mélange l'organique et l'électronique, dans une synthèse régulièrement prenante.