"Queen"

Queen est le premier album de Nicki Minaj depuis The Pinkprint, il y a quatre ans déjà. Même si la rappeuse superstar n'a jamais vraiment quitté les devants de l'actualité pop, il était probablement temps de remettre un coup de pression. D'autant qu'entre-temps, une nouvelle venue, Cardi B pour ne pas la nommer, est venue...

Queen est le premier album de Nicki Minaj depuis The Pinkprint, il y a quatre ans déjà. Même si la rappeuse superstar n'a jamais vraiment quitté les devants de l'actualité pop, il était probablement temps de remettre un coup de pression. D'autant qu'entre-temps, une nouvelle venue, Cardi B pour ne pas la nommer, est venue bousculer les hit-parades. Un fauteuil pour deux? Jusqu'ici, l'une et l'autre se sont bien gardées de tomber dans le panneau d'une rivalité trop évidente (pour preuve, leur participation commune au Motorsport de Migos). N'empêche: avec Queen, Minaj revient avec son album "le plus rap" depuis longtemps. Et c'est plutôt une bonne nouvelle. Sur l'hilarant Barbie Dreams, par exemple, citant à la fois le morceau de Notorious B.I.G. ( Just Playing (Dreams)) et son propre Dreams (sur sa toute première mixtape sortie en 2007), Minaj moque gentiment ses collègues, comme elle seule peut le faire (à propos de son pote Drake: "I don't know if the pussy wet or if he cryin'"). De la même manière, il est difficile de résister à sa maestria sur des titres comme LLC ou l'étouffant Coco Chanel (avec Foxy Brown). Avec 19 titres (20 si l'on compte le dispensable FEFE avec 6ix9ine), Queen a cependant le temps de se perdre. Notamment dans des sorties plus directement pop peu inspirées ( Thought I Knew You avec The Weeknd), qui diluent l'intérêt de l'album, comme souvent chez Minaj. Car s'il ne manque pas de piquant, Queen reste toujours moins extravagant que le personnage "bigger than life" créé par Onika Tanya Maraj...