Jusqu'au 1er septembre

Le BPS22 joue une nouvelle fois les têtes chercheuses en offrant sa première grande exposition solo à Xavier Mary (1982, Liège). On avait déjà repéré ce talent prometteur en 2014, chez Albert Baronian, son galeriste...

Le BPS22 joue une nouvelle fois les têtes chercheuses en offrant sa première grande exposition solo à Xavier Mary (1982, Liège). On avait déjà repéré ce talent prometteur en 2014, chez Albert Baronian, son galeriste attitré. Ce plasticien, comme l'a très justement pointé le critique Pieter Vermeulen, n'a pas son pareil pour aboucher la tradition à l'avant-garde, le passé au futur, le réel au virtuel. Dans l'imposant bâtiment du boulevard Solvay, Mary crée la sensation à la faveur de deux oeuvres inédites. La plus frappante ? Sans hésiter MX Temple, une sculpture monumentale réalisée à partir de gigantesques pneus de camions usagés. Soit, un vocabulaire formel bien identifié pour cet artiste qui a déjà transformé des rails de sécurité d'autoroutes en impressionnantes boucles emmêlées. La proposition carolo fait également place à une installation vidéo montrant le parcours d'une imposante pierre à ses initiales par des sculpteurs traditionnels cambodgiens. Des pièces plus anciennes ponctueront également l'événement.