Pokémon Go a provoqué de stupéfiants sprints de plusieurs dizaines de joueurs au parc Royal de Bruxelles, il y a deux ans. Microsoft espère déchaîner une ferveur similaire avec Minecraft Earth...

Pokémon Go a provoqué de stupéfiants sprints de plusieurs dizaines de joueurs au parc Royal de Bruxelles, il y a deux ans. Microsoft espère déchaîner une ferveur similaire avec Minecraft Earth. Se pratiquant en réalité augmentée via un smartphone, cette nouvelle version mobile du célèbre jeu de construction entend téléporter son gameplay sur la voie publique. Les gamers -bâtisseurs y assembleront ainsi, seuls ou à plusieurs, des objets réalistes comme du mobilier urbain, mais aussi des édifices fantaisistes et des sculptures, entre château fort et créatures monumentales. Demandant d'explorer certaines rues pour dénicher des blocs de chantiers virtuels, Minecraft Earth déballera également des combats contre les créatures fétiches de son univers. Le projet lancé en bêta fermée cet été sortira à la fin de cette année, sur iOS et Android. Reste à voir si le free to play durera plus longtemps que l'été 2016 de Pokémon Go...