C'est l'histoire d'une révolte. Une révolte nécessaire menée au Congo par des jeunes gens déterminés. C'est l'histoire d'un combat qu'ils veulent sans violence mais guidé à la force des idées. On est à Goma, où des citoyens sans armes ni étiquette politique ont décidé de s'élever contre leur président. En décembre 2016, le second mandat de Joseph Kabila a expiré mais le dirigeant et son régime multiplient les stratagèmes pour s'agripper envers et contre tout au pouvoir. Fondée en 2012...

C'est l'histoire d'une révolte. Une révolte nécessaire menée au Congo par des jeunes gens déterminés. C'est l'histoire d'un combat qu'ils veulent sans violence mais guidé à la force des idées. On est à Goma, où des citoyens sans armes ni étiquette politique ont décidé de s'élever contre leur président. En décembre 2016, le second mandat de Joseph Kabila a expiré mais le dirigeant et son régime multiplient les stratagèmes pour s'agripper envers et contre tout au pouvoir. Fondée en 2012, La Lucha (comprenez lutte pour le changement) milite contre le maintien au pouvoir de Joseph Kabila et pour la tenue d'élections. La Lucha rassemble des jeunes Congolais de tous milieux, origines et religions. Des gens qui ont conscience de leurs droits et veulent passer à l'action pour les réclamer dans un pays où la plus élémentaire démocratie est en danger. Défenseurs des droits humains, ils rêvent d'un Congo nouveau: "véritablement indépendant, uni, démocratique, paisible et prospère". Spécialiste de la RDC (elle y a commencé comme reporter d'images pour Reuters, TV5, la RTBF et France 24), Marlène Rabaud y a suivi la guerre pendant des années et aussi réalisé la plupart de ses documentaires ( Kafka au Congo, Meurtre à Kinshasa, Adieu l'enfer). Ici, elle suit au plus près un mouvement indépendant qui ne cherche pas le pouvoir. Un mouvement indépendant que la Constitution autorise à manifester mais dont les membres se font souvent arrêter et qui ont parfois droit à de longs mois de détention avant d'être relâchés. Si Espoir, un chroniqueur très suivi à Goma qui a rejoint les rangs de La Lucha, a été libéré en piteux état, Rebecca a maintenant un casier judiciaire et n'a plus le droit de poursuivre des études. Voilà ce qu'on risque quand on se met dans le chemin de Kabila... Marlène Rabaud a suivi pendant quasiment trois ans cette jeunesse revendicatrice qui, tout en criant son mécontentement, aide les quartiers sinistrés, répare les routes, nettoie les caniveaux et balaie les rues. Elle filme les déboires avec les forces de l'ordre qui quadrillent le pays et tentent d'éteindre toute contestation du pouvoir en place. Elle raconte une région aux infrastructures en déliquescence et la peur qui pèse sur la population. À l'approche des élections congolaises fixées (enfin) au 23 décembre, la RTBF proposera aussi Mobutu roi du Zaïre, Kongo, coeurs noirs hommes blancs ou encore Kinshasa Kids.