UNE SÉRIE NETFLIX CRÉÉE PAR JUDD APATOW, LESLEY ARFIN ET PAUL RUST. AVEC PAUL RUST, GILLIAN JACOBS, CLAUDIA O'DOHERTY. DISPONIBLE SUR NETFLIX.

6

Dans Girls, dont la sixième et ultime saison touche à sa fin sur HBO, Lena Dunham était donc censée incarner UNE voix d'UNE génération. L'ambition est peu ou prou la même s'agissant de Love, autre série produite -pour Netflix, cette fois- par le saint-patron de la bromantic comedy Judd Apatow, et où le trentenaire Paul Rust, weirdo binoclard élevé au stand-up ricain sous évidente influence allenienne, tient lieu de co-créateur, co-scénariste et co-star. Gillian Jacobs (les séries Community et... Girls) lui donnant la réplique dans ce qui ressemble très fort à un énième état des lieux doux-amer du grand désordre affectif présidant à l'époque. Argument ténu s'il en est d'une proposition tout sauf indispensable où surnagent quelques attachants personnages, et un humour geek et référencé empreint d'une certaine mélancolie. Souvent très crispante dans ses aspirations "indie", cette deuxième saison, particulièrement inégale (entre un épisode sous champis assez génialement halluciné et un final brouillon au suspense tout à fait tarte), parvient ponctuellement à traduire la douce euphorie, mais aussi les travers malaisants, du transport amoureux. Netflix a d'ores et déjà renouvelé l'affaire pour une troisième saison.

N.C.