Des camions et des caravanes tchèques débarquent à Marchin. Surprise: les jumeaux ne sont pas ensemble. " Matej vient de Prague la semaine prochaine, rit Petr. On vit dans le même immeuble, on a les mêmes goûts, mais on a aussi une vie l'un sans l'autre." La quarantaine, les frères Forman sont des "vagabonds" tchèques, spécialisés dans le théâtre forain, mais d'abord populaire, accessible à tous. " Les gens viennent plus facilement voir un spectacle dans une grange, sous un chapiteau que dans un théâtre." Ils sont proches de la Cie liégeoise Arsenic: ils ont cr...

Des camions et des caravanes tchèques débarquent à Marchin. Surprise: les jumeaux ne sont pas ensemble. " Matej vient de Prague la semaine prochaine, rit Petr. On vit dans le même immeuble, on a les mêmes goûts, mais on a aussi une vie l'un sans l'autre." La quarantaine, les frères Forman sont des "vagabonds" tchèques, spécialisés dans le théâtre forain, mais d'abord populaire, accessible à tous. " Les gens viennent plus facilement voir un spectacle dans une grange, sous un chapiteau que dans un théâtre." Ils sont proches de la Cie liégeoise Arsenic: ils ont créé les marionnettes de leur récent Macbeth. Entourée de quelques permanents, la troupe bosse en affinités sélectives, au gré des rencontres. Après avoir traversé l'Europe et d'autres continents avec L'Opéra baroque ou encore La Baraque et Les Voiles Ecarlates, avec le Théâtre Dromesko (passé par Namur), ils sont à nouveau sur la route avec leur objet, Obludarium, pour lequel ils ont construit un chapiteau de poche de 120 places. " On voulait créer un spectacle qui passe dans de petits endroits, des villages. On a pensé à Shakespeare mais, de fil en aiguille, on s'est dit que le monde des monstres et des gens difformes (que l'on cache dans nos sociétés) pourrait pousser les gens à franchir le chapiteau. Dans "Obludarium", il y a "obluda", "monstre" en tchèque et "planétarium" ou"aquarium". C'est un peu une "Freaks House", version cabaret et night club, avec des musiques des années 30, une fanfare tzigane, du classique, etc." Dans une parade de monstres, joués par une quinzaine d'artistes, on voit un trio de nains, une jeune fille noyée dans une robe de mariée énorme, le strip-tease d'une femme à barbe, des poissons luminescents, des gnomes, les jumeaux Forman. Un spectacle d'illusion, entrez-entrez, ici se côtoient horreur et émerveillement. Après le Zomer van Antwerpen, Obludarium est en Wallonie, invité par Latitude 50°, à Marchin-Huy, connu pour une programmation "pointue" de théâtre et cirque de rue qui vaut le détour. Pour l'heure, c'est soupe populaire, ambiance foraine et l'ombre du père, forcément, le cinéaste Milos Forman, installé en Amérique ( Les Amours d'une Blonde, Taking Off, Vol au dessus d'un nid de coucou, Amadeus, Larry Flint... ). Ses fils jumeaux ont grandi à Prague, avec leur mère actrice, sous le régime communiste. " A l'époque, impossible de jouer dans la rue, ni dans une quelconque "manifestation" artistique! J'ai fait l'école des marionnettes, mon frère Matej la section film d'animation. Mais à l'époque communiste, il y avait tous les 4 ans de grandes manifestations sportives populaires, les "Spartakiades". A cette occasion, avec l'accord d'une commission spéciale, on a fait notre premier spectacle. Notre père, on le voit finalement très peu, une ou 2 fois par an. Le reste du temps on est sur la route avec nos spectacles." DU 24 AU 30 MARS À MARCHIN (HUY), WWW.LATITUDE50.BE, WWW.FORMANSTHEATRE.CZ DU 24 MAI AU 2 JUILLET, À PARIS (PRÈS DES CHAMPS ELYSÉES), DANS LE CADRE D'UNE SAISON SUR LES "MONSTRES" AU THÉÂTRE DU ROND-POINT. WWW.THEATREDURONDPOINT.FR NURTEN AKA