Ils s'appellent Fritjof, Greta, Anton ou Sandrine... Ils n'ont pas plus de dix ou douze ans lorsque la Seconde Guerre mondiale frappe à la porte de leur pays: l'Allemagne, la Norvège, la France, l'Écosse, la Pologne, la Russie. Leur journal intime est mis en images dans cette série ple...

Ils s'appellent Fritjof, Greta, Anton ou Sandrine... Ils n'ont pas plus de dix ou douze ans lorsque la Seconde Guerre mondiale frappe à la porte de leur pays: l'Allemagne, la Norvège, la France, l'Écosse, la Pologne, la Russie. Leur journal intime est mis en images dans cette série pleine de bonnes intentions pédagogiques, qui raconte à hauteur d'enfant un quotidien émaillé de drames, de deuils, de désespoir, de luttes et de sursauts de liberté. Entre les fjords du Nord, où se joue une drôle de guerre psychologique, les pavés allemands frappés par les bottines des jeunesses hitlériennes, l'horreur du camp d'Auschwitz, l'Histoire se joue dans une alternance de fiction, de documentaire et de surprenantes séquences où les personnages sont représentés par des figurines, comme pour mieux coller à une vision enfantine et ludique d'un monde qui pourtant se déchire. Même si la partie fictionnelle est un peu laborieuse, l'ensemble maintient une cohérence et s'appuie sur une reconstitution rigoureuse des étapes du conflit, mais surtout de ses zones de gris (entre la collaboration et la résistance, la frontière est poreuse quand la survie est en jeu). C'est quand elle parvient à quitter le cliché du regard d'enfant réduit à un point de vue naïf sur le monde que cette série réussit à toucher et à nous mettre en garde contre les hoquets de l'Histoire.