Un petit village du fin fond de la Turquie, une famille nombreuse et miséreuse de paysans. La jeune Filiz vit, comme ses frères et soeurs, dans l'admiration et la crainte surtout d'un père aussi aimant que violent. Un jeune garçon d'un village la désigne bientôt com...

Un petit village du fin fond de la Turquie, une famille nombreuse et miséreuse de paysans. La jeune Filiz vit, comme ses frères et soeurs, dans l'admiration et la crainte surtout d'un père aussi aimant que violent. Un jeune garçon d'un village la désigne bientôt comme future épouse et lui promet un départ pour l'Eldorado, donc l'Allemagne, où les filles s'habillent de jeans. Bleus, comme ceux dont le corps des femmes se couvre quand les pères et les maris les battent rituellement... Une fois mariée, Filiz devra faire avec, en plus des coups, des viols à répétition et de la méchanceté d'une belle-mère chez qui elle est obligée de vivre. Aux bijoux bleus au corps et au coeur s'ajoute peu à peu un collier d'enfants dans une vie cloîtrée qui débouche finalement sur un départ vers la succursale du paradis, l'Autriche... Basé sur des faits réels, Les Bijoux bleus est le premier roman de Katharina Winkler, qu'elle rédige d'une écriture blanche d'effroi et de stupéfaction, dans un style minimaliste qui restitue l'engourdissement d'un quotidien violent et l'habitude hébétée d'une soumission ritualisée. Âpre, cru et dur, mais aussi parsemé de poésie, son livre vient de recevoir le prix du premier roman étranger.