Le 31/05

Montaigne écrivait sur le temps: " Il faut passer le mauvais en courant, et s'arrêter au bon." Une maxime que veulent observer le musicien Greg Houben et le comédien Nicolas Buysse, leur projet de Boeuf Carotte Club pour preuve. ...

Montaigne écrivait sur le temps: " Il faut passer le mauvais en courant, et s'arrêter au bon." Une maxime que veulent observer le musicien Greg Houben et le comédien Nicolas Buysse, leur projet de Boeuf Carotte Club pour preuve. Dans le studio monté pour l'occasion au Rio, ancien cinéma liégeois devenu repaire du trompettiste depuis quelques années, les deux amis entendent nous convier dans une sorte de club clandestin où l'on aimera s'arrêter pour rire un bon coup et revoir des gens. À rebours donc des préceptes sanitaires. Qu'importe le partage sera virtuel puisque Houben et Buysse ont réuni une équipe professionnelle et sept caméras (une qualité autre que les concerts de salon) pour capter cette émission de 26 minutes qui sera appelée à se renouveler. Musiques en prestation, textes et récits en déclamation et des premiers convives: à savoir François Damiens, parrain culturel de ce premier essai, et en invité plus insolite, le fromager -Fournisseur de la Cour- Damien Avalosse. Objectif: " la résistance face au vide."