Comment la Russie, jugée par la Fifa la moins bonne des deux candidatures, est-elle parvenue à vaincre l'Angleterre et son dossier en béton dans la course au Mondial 2018? Tel est le noeud de ce documentaire construit comme une enquête policière et diffusé par Arte deux ...

Comment la Russie, jugée par la Fifa la moins bonne des deux candidatures, est-elle parvenue à vaincre l'Angleterre et son dossier en béton dans la course au Mondial 2018? Tel est le noeud de ce documentaire construit comme une enquête policière et diffusé par Arte deux semaines avant le coup d'envoi de la Coupe du monde à Moscou. Niels Borchert Holm qui avait déjà enquêté sur la victoire du Qatar pour 2022 ( La Famille Fifa: une scandaleuse histoire d'amour) fouille à nouveau dans les coulisses de la Fifa et du football international. Jeux de dupes, fausses promesses, espionnage et pétrodollars qui inondent la Grande-Bretagne... Le truculent Peter Hargitay, conseiller de l'Angleterre ( "elle payait pour des contacts, un réseau et avoir accès à certains membres du comité exécutif ") avant de se mettre à bosser pour l'Australie, et Sepp Blatter entre autres reviennent sur l'une des plus grandes déconvenues du foot britannique et laissent entrevoir la dimension politique qu'a pris la désignation des pays hôtes. On en sort sans vraiment de scoop ni de certitudes. Mais que l'Argentine se soit dite prête à voter pour l'Angleterre (dixit le gestionnaire de sa candidature) si elle acceptait de lui restituer les Malouines permet d'imaginer l'aspect complètement surréaliste de la chose.