Comme les pochettes de vinyles, les boîtiers et les étiquettes de cartouches de jeux gagnent une reconnaissance publique et artistique grandissante. Art of Atari de Tim Lapetino rend ainsi hommage aux artistes californiens imbibés de ...

Comme les pochettes de vinyles, les boîtiers et les étiquettes de cartouches de jeux gagnent une reconnaissance publique et artistique grandissante. Art of Atari de Tim Lapetino rend ainsi hommage aux artistes californiens imbibés de LSD qui ont illustré les titres de l'Atari VCS. Entre la promesse de la jaquette et les graphismes rudimentaires de l'ère 8 bits, un gouffre de déception ponctuait d'ailleurs le rituel d'achat gaming des années 80 et 90. Mais un imaginaire se créait. Si bien que d'incroyables projets comme thecoverproject.net s'attachent à restaurer et à digitaliser ce patrimoine graphique. Des sites comme labelmaker2600. com permettent en outre de créer en deux clics de souris une pochette rétro. Lancé en 2005, My Famicase Exhibition s'est hissé comme un moment incontournable de cette communauté. L'événement rassemble en effet 250 cartouches de Famicom qui n'ont jamais existé. Habillée d'illustrations imaginaires soumises par des artistes des quatre coins du globe, l'expo organisée par Meteor (un magasin de jeux vidéo arty basé à Tokyo) est visible en ligne dans son intégralité. Du rêve en boite...