"Diving Poet Society"

Pianiste et personnalité essentielle sinon centrale du jazz belge, Kris Defoort nous offre, avec DPS, l'une de ses oeuvres les plus originales au sein d'une ca...

Pianiste et personnalité essentielle sinon centrale du jazz belge, Kris Defoort nous offre, avec DPS, l'une de ses oeuvres les plus originales au sein d'une carrière qui n'en manque pourtant pas. Il y mélange, pour trois titres (sur un total de sept), jazz et poésie (celle de Peter Verhelst, par deux fois) et réussit magistralement à en prolonger l'esprit dans des plages instrumentales dominées par l'altiste Guillaume Orti (superbe d'invention) et l'étonnante vocaliste hongroise Veronika Harcsa qui, dans une nouvelle version de New Sound Plaza, enfante notamment une langue aussi sublime qu'imaginaire. Quant à Defoort, il réussit le tour de force d'être, ici et d'un bout à l'autre, omniprésent sans jamais, pourtant, prendre le moindre solo.