"Solo in Stuttgart"

Professeur (entre autres) de Brad Mehldau, Kenny Werner n'a abordé le piano en solitaire que tardivement. Ce concert, présenté comme le premier qu'il ait jamais donné dans cette formule on ne peut plus exigeante, se révèle être un coup de maître. Capté magnifiquement par une radio locale, l'ancien compagnon de route de Charles Mingus et de Lee Konitz ne joue, sur ce splendide LP, à une exception près, que des standards (All the Things You Are, Blue in Green, Dolphin Dance etc.). Mais il les magnifie avec une maîtrise si absolue de la forme qu'il se révèle être ici rien de moins que l'égal des plus grands concertistes classiques auxquels, plus qu'à ses confrères, il nous fait immanquablement penser.

Jazz. Piano Heroes/ JazzHaus JHA-474 LP (Outhere)

8