"Na Kozonga"

On peut toujours compter sur Jupiter Bokondji et son groupe Okwess pour allumer la mèche afro-rock. Dès l'entame de son nouvel album, celui que ses troupes appel...

On peut toujours compter sur Jupiter Bokondji et son groupe Okwess pour allumer la mèche afro-rock. Dès l'entame de son nouvel album, celui que ses troupes appellent le général lance l'offensive, sonnant la charge avec l'afrobeat jouissive de Telejayi. Et c'est parti pour trois quarts d'heure pendant lesquels le géant kinois ne relâche que rarement l'étreinte (le bel hommage Marco, plus apaisé). Après Kin Sonic, sur lequel on retrouvait un certain Damon Albarn, Na Kozonga a bénéficié de la production du Brésilien Mario Caldato Jr. (Beastie Boys). En lingala, le titre de ce nouvel album signifie "le retour aux sources". Si c'est le cas, cela n'empêche pas Jupiter de continuer à mélanger les idiomes musicaux, explosant les étiquettes "world music" avec jubilation et humour.