Inspiré comme le film éponyme d'Alfred Hitchcock du roman de Marie Belloc Lowndes, The Lodger, de John Brahm, plonge dans le Londres brumeux de la fin du XIXe...

Inspiré comme le film éponyme d'Alfred Hitchcock du roman de Marie Belloc Lowndes, The Lodger, de John Brahm, plonge dans le Londres brumeux de la fin du XIXe siècle, alors qu'un tueur en série sème la désolation à Whitechapel. Moment où un étrange inconnu se présentant comme scientifique vient s'installer dans une maison de famille, s'éprenant de la nièce de ses hôtes, une artiste de music-hall. Relecture de l'énigme de Jack l'éventreur, l'intrigue est classique. Plus que par cette dernière, le film vaut par l'atmosphère qu'y instille Brahm, signant là un thriller psychologique sous influence expressionniste, bijou gothique fascinant habité par la présence inquiétante de Laird Cregar.