Cette semaine, Retour aux sources revient sur la nauséabonde ascension d'un homme ordinaire qui devint l'incarnation de la plus sanguinaire déflagration de l'Histoire de l'humanité moderne. Harald Sandner, passionné d'Histoire, a sillonné le monde pendant plus de 20 ans afin ...

Cette semaine, Retour aux sources revient sur la nauséabonde ascension d'un homme ordinaire qui devint l'incarnation de la plus sanguinaire déflagration de l'Histoire de l'humanité moderne. Harald Sandner, passionné d'Histoire, a sillonné le monde pendant plus de 20 ans afin de décortiquer et d'établir la plus exhaustive des chronologies de l'architecte de la solution finale qu'est devenu Adolf Hitler. De cette expertise, Magalie Mignot tire de précieux enseignements sur les zones d'ombre du glaçant cheminement du Führer. On y suit les pérégrinations du jeune Hitler, élève médiocre qui se rêve artiste peintre. Refoulé à l'examen d'entrée de l'Académie des Beaux-Arts de Vienne et anéanti par la perte de sa mère, le jeune homme mène une vie de bohème qui l'entraîne jusqu'à la soupe populaire. Il y rumine sa rage contre les élites et voit dans la Première Guerre mondiale l'opportunité de donner un sens à sa vie. Au sortir de la débâcle, ses talents d'orateur fascineront inexorablement une Allemagne affaiblie. Sa fiction autobiographique, dans laquelle il fomente sa future doctrine nazie, contribue à exalter le mythe. L'aigreur de la défaite sera aisée à raviver. Le petit agitateur de Bavière, en devenant l'homme le plus puissant du pays, détourne la démocratie pour mieux l'éradiquer. Un documentaire aussi révulsant qu'instructif.