Malgré les coups reçus dans sa jeunesse et sa main que sa mère a plongée un jour dans le poêle allumé pour le punir, Harry Monroe est un naïf. Avec cette patte morte qu'il trimbale à présent qu'il est adulte, il évolue constamment entre le monde des gens "normaux" et celui des "fr...

Malgré les coups reçus dans sa jeunesse et sa main que sa mère a plongée un jour dans le poêle allumé pour le punir, Harry Monroe est un naïf. Avec cette patte morte qu'il trimbale à présent qu'il est adulte, il évolue constamment entre le monde des gens "normaux" et celui des "freaks". Il a décroché un emploi dans un des grands studios hollywoodiens comme second assistant de Tod Browning sur le film culte... Freaks. Il fait la liaison entre les acteurs et la réalisation, gérant les luttes d'ego d'un côté et les problèmes de boisson de Tod de l'autre. Il est aussi tombé sous le charme de la belle Olga Baclanova, qui joue le rôle de la belle Cléopâtre, aussi cruelle à l'écran que dans la "vraie" vie. Car Freak Parade est une fiction. Les auteurs, tout en rendant hommage à cet ovni cinématographique, imaginent une intrigue périphérique au tournage, dans lequel notre ami Monroe joue un rôle bien malgré lui, plongeant acteurs et techniciens dans un abysse plus terrifiant que le film original. Évitant ainsi une bio ou une retranscription BD lourdaude du film, les auteurs s'en sortent par une pirouette réussie aux accents lynchiens. Au dessin, tous les parents du monde auront reconnu Joëlle Jolivet, l'autrice jeunesse des best-sellers Zoo logique et Presque tout, qui signe ici avec brio sa première bande dessinée.