S'il vous reste encore un peu de patriotisme en cette période politique chatouilleuse, c'est le moment de soutenir, en la regardant, cette coproduction belgo-hollandaise (ou hollando-flamande, selon). Plongée au coeur des Polders, dans la zone de l'estuaire de l'Escaut qui sépare les Pays-Bas de la Belgique (ou de la Flandre, selon), l'intrigue tourne autour d'un voilier figé dans le chenal, théâtre d'une fusillade sanglante, d'où semble avoir miraculeusement réchappé une femme, visiblement réfugiée et demandeuse d'asile. Le fermier qui l'a recueillie (choc des cultures mais bienveillance terrienne) la confie aux bons soins du Dr Dewulf, spécialiste du choc post-traumatique. Il fera équipe avec l'inspectrice Tara Dessel, dont l'enquête sur le mystérieux bateau semble mener à un monde de trafics, notamment de drogues, mais pas que. Servi par une très bonne distribution et un décor de platteland dont elle tire toute la poésie muette et froide, la série peine à offrir un récit captivant, et a plutôt tendance à s'ensabler dans la banalité et le bon sentiment.

Série créée par Erik de Bruyn et Rik D'hiet. Avec Koen De Bouw, Jasmine Sendar, Wim Willaert, Herwig Ilegems, Adanna Unigwe.

5