Sundar Pichai, le patron de Google, déclarait récemment que la reconnaissance visuelle d'un ordinateur faisait désormais moins d'erreur que celle d'un être humain. Établissant le même constat pour la voix, le gourou geek sac...

Sundar Pichai, le patron de Google, déclarait récemment que la reconnaissance visuelle d'un ordinateur faisait désormais moins d'erreur que celle d'un être humain. Établissant le même constat pour la voix, le gourou geek sacrait ainsi l'intelligence artificielle et le machine learning lors de sa dernière conférence I/O. En rupture avec la conception classique d'une IA (qui réagit à une situation donnée selon des milliards de règles prédéfinies), le machine learning permet aux ordinateurs d'apprendre par eux-mêmes. Cet apprentissage automatique percolera donc sur les futures versions de Gmail avec smart reply. Soit des suggestions de réponses tapées par la messagerie qui aura préalablement compris le courriel. Google Lens téléphonera lui à un restaurant ou donnera plus d'informations sur un monument sur base d'une simple photo prise en rue. Toujours grâce au machine learning, la nouvelle version d'Android O sélectionnera, au beau milieu d'un texte, le numéro de téléphone complet ou une adresse entière sans devoir sélectionner manuellement ces éléments. L'humain, à consommer de préférence avant...? M.-H.T.