La nouvelle est un art rare -et à petit prix. On ne cachera donc pas notre plaisir à lire et découvrir la collection "La nonpareille" de La Table Tonde, qui accueille justement des textes de moins de 50 pages (à l'image, chez nous, de la collection "Opuscule" chez L...

La nouvelle est un art rare -et à petit prix. On ne cachera donc pas notre plaisir à lire et découvrir la collection "La nonpareille" de La Table Tonde, qui accueille justement des textes de moins de 50 pages (à l'image, chez nous, de la collection "Opuscule" chez Lamiroy), dans des genres littéraires tous différents, mais tous commis ici par des auteurs étrangers férus du format. à l'image d'Alice McDermott et son Jamais assez qui colle parfaitement à la définition de la nouvelle que l'Américaine aime à répéter: " C'est le moment après lequel rien n'est jamais plus pareil." Le grand Richard Russo ( Le déclin de l'empire Whiting, À malin, malin et demi) incarne lui aussi parfaitement cet adage avec Et m***!, dans lequel un couple d'universitaires retraités voit son quotidien bouleversé à la fois par l'élection de Donald Trump et l'apparition d'étrons dans leur joli jacuzzi! Une fable drôle et bourgeoise, très classique dans la langue et la manière, sur les failles qui fracturent aujourd'hui la société américaine depuis l'apparition de " ce type qui n'arrange rien" et qui en prend pour son grade sans avoir l'air d'y toucher. Le tout dans un texte sans gras aucun mais envahi de mouches à caca: du grand art!