Ivy Moxam vient de passer treize années prisonnière d'un kidnappeur fondu, récidiviste et dans les radars de la police, prénommé Leonard. La moitié de sa vie. La scène d'ouverture de cette série anglaise produite par la BBC, écrite par la jeune prodige Marnie Dickens, annonce un drôle retour à la vie. Paumée, blafarde, en nuisette, Ivy (Jodie Comer) marche pieds nus dans une rue résidentielle des plus ba...

Ivy Moxam vient de passer treize années prisonnière d'un kidnappeur fondu, récidiviste et dans les radars de la police, prénommé Leonard. La moitié de sa vie. La scène d'ouverture de cette série anglaise produite par la BBC, écrite par la jeune prodige Marnie Dickens, annonce un drôle retour à la vie. Paumée, blafarde, en nuisette, Ivy (Jodie Comer) marche pieds nus dans une rue résidentielle des plus banales. Puis se met à courir, à la recherche de secours. Disparue à treize ans, la voilà de retour à 26. Où aller, qui retrouver? Comment se reconnecter aux êtres perdus dont on ne sait plus rien, si ce n'est les bribes d'une mémoire douloureusement enfouie et périmée? Vraisemblablement inspirée par l'affaire Natascha Kampusch, proche dans sa philosophie de Rectify (qui raconte le retour d'un repris de justice après 19 ans de réclusion), Thirteen est un objet sidérant qui évoque de manière symbolique, métaphorique, les transformations de l'adolescence, souvent abruptes, fulgurantes et incompréhensibles pour l'entourage. Quand ce n'est pas avant tout pour l'ado concerné. Les curseurs de la vie intérieure d'Ivy, propulsée vers la liberté dans un corps de femme, sont resté calés sur ses treize ans. Elle traverse les premières affirmations, les premières incursions dans le monde de l'interdit et de l'exploration toujours prise entre ses deux âges. Son petit ami de l'époque s'est marié. Sa soeur ne croit pas qu'elle est qui elle prétend et exige un test ADN. Le périple initiatique qui attend chaque jeune lui a été dérobé, un autre lui a été imposé. Comment faire pour rattraper ce temps et ces expériences perdues? Effet miroir inévitable, la situation est également questionnante pour les adultes, qui ne peuvent s'empêcher de se demander si eux aussi ont franchi le seuil correctement, sans renier ce qu'ils étaient, leurs aspirations, se demander dans quelle mesure ils se sont compromis, ont renoncé. Recommandé.